Avec le début de la pandémie l'année dernière, nous avons tous été confrontés à une situation nouvelle et inconnue. Depuis lors, chacun d'entre nous s'inquiète pour sa famille, ses amis et ses collègues. Mais l'inquiétude ne s'arrête pas aux entreprises. En tant qu'entrepreneur, vous devez assumer la responsabilité de vos employés, surtout dans ces moments-là. 

 

Dans la plupart des pays européens, les mesures et réglementations de protection au sein des entreprises sont prescrites par l'État. De cette façon, tout le monde lutte ensemble contre la propagation de la pandémie.  

 

Un grand nombre de ces mesures ont également été adaptées à l'étranger. Par exemple, des tests, des dispositions relatives aux bureaux à domicile et d'autres mesures de protection ont été introduites dans les filiales indiennes et les sites d'exploitation des entreprises européennes pour protéger et soutenir les employés locaux. 

 

L'assurance maladie n'est pas une évidence en Inde

 

En Europe, les mesures de protection contre la pandémie de Covid19 sont diverses. Les réglementations nationales sont complétées dans de nombreux endroits par des mesures individuelles, prises par les entreprises. Cependant, une sécurité de base est déjà devenue une évidence pour nous : l'assurance maladie. En cas de maladie ou d'hospitalisation, nous recevons les soins nécessaires et, surtout, nous sommes protégés financièrement. 

 

Cependant, ce fait évident n'est pas un droit fondamental dans le monde entier. En Inde en particulier, les polices d'assurance que les entreprises proposent à leurs employés ont des montants de couverture très faibles. Les coûts d'un traitement plus intensif et surtout d'une hospitalisation, qui fait généralement partie d'une infection coronaire, ne sont généralement pas entièrement couverts par les polices d'assurance. 

 

Les entreprises offrent à leurs employés une couverture d'assurance supplémentaire

 

Si les entreprises implantées en Inde veulent offrir à leurs employés une protection qui prend effet même lorsque toutes les mesures de précaution et d'hygiène ont échoué, l'assurance maladie (complémentaire) est une option judicieuse - même pour les entreprises dont les employés sont dispersés dans tout le pays. 

 

Dans ce cas, nous avons été contactés par une agence de presse européenne qui travaille avec de nombreux freelances en Inde. Le personnel qui nous tient au courant de l'évolution de la situation en Inde par ses reportages depuis des mois, est lui-même constamment exposé à la pandémie et doit faire face aux conséquences dramatiques sur le terrain. 

 

En raison de la dispersion des lieux de travail des employés, des mesures de protection telles qu'une installation centrale de test ou similaire ne sont pas réalisables. Toutefois, avant qu'une entreprise ne décide si elle doit envisager une assurance et laquelle, il convient d'analyser les circonstances et les conditions :

 

  • Examen de l'assurance existante : La couverture existante est-elle suffisante pour couvrir les coûts en cas d'infection et de maladie ? 

 

  • Hospitalisation pour recherche : Quelle est la durée moyenne d'un séjour à l'hôpital et/ou aux soins intensifs dû à une infection à Covid19 dans chaque ville ?  
     
  • Révision des coûts : Quel est le coût moyen d'un traitement par Covid19 dans un hôpital privé ? 

 

  • Examen des polices d'assurance : Calcul des coûts et couverture des différentes assurances les unes par rapport aux autres 

 

  • Examen des décaissements : Les compagnies d'assurance remboursent-elles même jusqu'aux limites spécifiées ? 

 

  • Formation à la vaccination : Vérifier s'il existe des exigences en matière de formation et d'éducation à la vaccination 

 

  • Centres d'immunisation : Examiner l'utilité de la création de centres de vaccination 

 

 

 

Paquet d'assurance pour tous les employés

 

En collaboration avec l'agence de presse et une grande variété de compagnies d'assurance, nous avons pu mettre en place un programme d'assurance maladie adapté pour tous les employés.  

 

En cas d'infection et de maladie, ils sont au moins financièrement bien protégés et peuvent se concentrer sur leur guérison - sans penser au financement de leur séjour à l'hôpital.